Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 23:53


Nous nous sommes donc revus avec le médecin du centre de référence des troubles de l'apprentissage, comme prévu au mois d'octobre pour "décortiquer" les résultats des tests que Rapha avait passé au mois de Juin....

Il en ressortait que Rapha avait bien une dysphasie de type lexical-syntaxique, mais aussi une dyslexie secondaire légère, une dysorthographie, des troubles de la mémoire immédiate, un syndrome dyséxecutif, ainsi qu'un déficit de l'attention avéré....


Je savais bien en entrant dans le bureau du médecin, à voir son air grave et un peu gêné, que les résultats n'étaient pas terribles...........cela dit, je ne m'attendais tout de même pas à une telle avalanche de termes, de symptômes, de troubles....

Et lorsqu'elle m'a dit qu'elle remplissait immédiatement les documents nécessaires à l'obtention d'une prise en charge à 100% par la sécu et qu'elle me proposait dans la foulée de faire les démarches afin que Raphaël perçoive l'AEH (allocation enfant handicapé), j'avoue que j'ai perdu pied......

A la façon dont elle me regardait, je savais pertinemment que je devais avoir le visage défait et le teint livide tant je me sentais au bord du malaise....

Je suis restée stoïque jusqu'à la fin de la consultation, acquiesçant mécaniquement à sa proposition de faire passer à Rapha un EEG de 24h, mais refusant celle de l'AEH qui me paraissait au-delà de ce que pouvait supporter....


Je suis sortie ensuite de son bureau pour aller m'effondrer dans les escaliers menant à la sortie, prise d'une violente crise de larmes et subitement submergée par un sentiment de désespoir sans fond....


Il m'a fallu plus d'un mois pour "digérer" cette annonce et réussir à me faire violence et me remettre "en selle"..



Mon conseil du jour


La violence d'une annonce d'handicap, même si elle est faite avec tact, parait souvent insupportable aux parents...

Mais refuser cette annonce et tout ce qu'elle entraîne ne sert à rien et surtout pas à rendre votre enfant moins "handicapé".....

Le déni est un système de défense normal, mais avec le temps, il faut réussir à passer outre et ne garder en tête que les intérêts de l'enfant.....

J'ai, depuis cette consultation, changé d'avis concernant l'AEH et entrepris moi-même les démarches auprès de la MDPH, car je sais que cela conduira à des aides financières et matérielles qui permettront à Rapha d'avancer, notamment dans le cadre scolaire...




Je présente à suivre quelques fiches glanées sur internet concernant les différents troubles car elles me paraissent simples, claires et de bons conseils.....




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : A dys pas du but
  • A dys pas du but
  • : comment garder humour et bonne humeur face à la dysphasie de son enfant !!!
  • Contact

Recherche

Liens